AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Contes et légendes

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Grande Mère
Compte Administrateur
♦Esprit♦
avatar

Messages : 130
Date d'inscription : 19/07/2013

Personnage
Age du personnage: Inconnu
Totem: Non Attribué
Spécialité: Sans spécialité

MessageSujet: Contes et légendes   Mer 3 Fév - 16:31

Les Contes et Légendes




La création du monde

À l'origine, le monde n'existait pas, seule la Grande mère existait. Seule, elle tomba enceinte de jumeaux :  un garçon et une fille. Elle les éleva dans le néant, jusqu'à l'âge adulte, les nourrissant de son lait sacré et les habillant d'étoiles et de lumière. Quand elle les jugea assez grands, elle leur donna à tous les deux, une mission. Elle regarda sa fille et lui dit :

« Tu hériteras de ce qui fait corps, et accueillera la vie. Ton corps sera parcouru de montagnes et de forêts, et tu porteras une innombrable descendance. Je te donne le nom de Laetolia, le monde des vivants. »

elle se tourna alors vers son fils et lui dit :

« Tu hériteras de ce qui ne peut être touché et accueillera la mort. Ton corps épousera les formes de ceux qui y trouveront refuge et tu engendreras rêves et esprits. Je te donne le nom de Oteal, le monde des rêves. »

Elle embrassa alors ses deux enfants, leur donnant force et magie pour accomplir leur destinée. Elle offrit en cadeau à Laetolia le soleil pour la réchauffer, et à Oteal la Lune et les étoiles pour l'éclairer. Laetolia donna naissance à plusieurs enfants minuscules qu'elle gardait auprès d'elle : les hommes et les bêtes. Oteal quant à lui, ne pouvant avoir de descendance, recueillait les enfants défunts de sa sœur, afin qu'ils restent toujours près d'elle.  



Les esprits et les saisons

Le monde était créé, mais il n'était pas ordonné, et malgré tout l'amour que Laetolia et Oteal apportaient à leurs enfants, ceux-ci ne pouvaient s'empêcher de blesser leur mère, puis de déchirer leur père adoptif.

La Grande mère choisit alors 4 hommes, dont la valeur était inégalable, et leur donna l'immense honneur de la féconder. Le plus généreux lui donna une fille, Obaa, le printemps doux et accueillant. Le plus courageux lui donna un fils, Torkan, l’été chaud et sec. Le plus sage lui donna une seconde fille, Asha, l'automne frais et humide. Enfin, le plus tolérant lui donna un second fils, Seral, l'hiver froid, mais juste.  

La grande mère éleva ses 4 enfants.

Obaa l'ainée grandit et devint une douce et ravissante jeune femme. Accompagnée de la chouette Iryiate, elle reçut comme mission d'enseigner aux hommes à vivre ensemble dans le respect de Laetolia et des esprits. Elle offrit au premier shaman la forme du totem du faucon pour le récompenser.

Torkan le second grandit et devint un jeune homme fort et brave. Secondé par Takani le Lynx et Obéa la louve, il reçut pour mission d'enseigner aux hommes à survivre et à chasser pour leur subsistance.  

Asha la benjamine grandit et devint une jeune femme sage et belle. Aidée par le bison Vaamate et l'Ours Amao, elle reçut pour mission d'enseigner aux hommes la maîtrise du feu et des plantes ainsi que de la fabrication des outils.

Seral le plus jeune grandit et devint un adolescent calme et tolérant. Suivi par Ateron la panthère des neiges et Ovreal le renard blanc, il reçut pour mission d'enseigner aux hommes le savoir du monde des rêves et des esprits.

Tous les quatre règnent sur les hommes et les esprits, assurant la paix voulue par la grande mère. Chacun à leur tour, ils règnent sur le monde Laetolia durant 3 lunes, accompagné de leurs cortège d'esprits, que les hommes appellent Totems et étoiles.



Les Totems

Au commencement, les hommes vivaient seuls, à la merci des bêtes sauvages et de la colère des esprits. Jusqu'au jour où Obaa, l'esprit du printemps, apparut au premier Shaman, le grand Orkan. Elle alluma un immense feu, et demanda au Shaman de réunir les hommes pour une grande célébration. Orkan invita également les esprits animaux. Les hommes se réunirent, bientôt rejoints par le Bison, le Loup, le Lynx, la Chouette et l'Ours. Seuls les compagnons de Seral l'Hiver, encore trop jeunes, n'étaient pas présent.

Les hommes et les esprits partagèrent leurs vivres et la lumière du feu. Cette nuit-là, Hommes et Bêtes firent un pacte et créèrent la tribu. Les esprits promirent de la protéger ainsi que chacun de ses membres. En échange, les hommes offrirent de consacrer leur vie terrestre à satisfaire les esprits et de vivre dans le respect de la nature qui les entourait.

Le lendemain, Hommes et Bêtes commencèrent à construire des tentes et des effigies. À la fin de la journée, ils se réunirent autour d'Orkan qui attribua la protection de chaque homme à un esprit animal.

Après quoi les esprits montèrent aux cieux. Obaa offrit à Orkan l'immense honneur de la rejoindre dans le monde des esprits. Prenant la forme d'un faucon, Orkan prit son envol et la suivis.

Aujourd'hui encore, la tribu est sous la protection de ces animaux, appelés Totems. Les Totems sont vénérés par les hommes, qui font des fêtes en leur honneur. Parfois les totems apparaissent aux hommes pour les tester, leur apportant de grandes récompenses à la clef.

_________________
Ce compte est le compte de l'équipe d'Administration, en cas de problème ou pour formuler une suggestion, contactez ce compte par MP
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://laetolia.forumactif.org
Grande Mère
Compte Administrateur
♦Esprit♦
avatar

Messages : 130
Date d'inscription : 19/07/2013

Personnage
Age du personnage: Inconnu
Totem: Non Attribué
Spécialité: Sans spécialité

MessageSujet: Re: Contes et légendes   Mer 2 Mai - 1:06

Il est une légende oubliée, remontant à des temps immémoriaux. Depuis des siècles, elle n’est pas racontée, juste transmise au sein de quelques familles de conteurs. Nul ne se souvient pourquoi exactement cette légende n’est plus déclamée, mais, de génération en génération, l’idée s’est profondément ancrée qu’elle ne devait pas être raconté, et personne n’a bravé cet interdit.

Jusqu’à aujourd’hui.


Légende Primordiale : la première Tribu

Il est un temps immémoriel, un temps surnommé « Le long hiver », où les saisons n’existaient pas. Seul un hiver froid et sec ravageait la terre. À cette époque, aucune tribu n’existait, et les hommes, n’ayant pas reçu les enseignements des esprits, peinaient à survivre, tels des animaux.

En ces temps reculés vivait un Homme, que l’histoire connaitra sous le nom d’Ymeor le Père des Hommes. Ymeor était à la tête d’un petit groupe d’hommes et de femmes, qui avaient décidé de s’organiser pour survivre. Ymeor était un Homme bon, juste et empreint d’un intense sentiment de liberté, et pour cela il était très apprécié. Un jour, alors qu’ils tentaient d’échapper à un groupe ennemi, Ymeor et ses compagnons trouvèrent une jeune femme.

Au premier regard Ymeor sut que cette femme n’avait rien de commun. Ses longs cheveux noirs miroitaient, et ses yeux d’un bleu profond scintillaient, comme peuplés d’étoile. Elle était totalement nue, mais son corps était marqué de cercles sur toutes ses courbes, et d’une spirale sur son ventre. Bien qu’elle comprenne ce que disaient les hommes, elle ne parvenait pas à communiquer avec eux. Quand ils lui demandèrent son nom, celui-ci sonnait tellement compliqué, qu’aucun ne savait le prononcer. Le plus proche qu’ils arrivèrent à trouver fut « Mère ».

Sous le charme de la femme, Ymeor lui proposa de rejoindre son groupe, ce qu’elle accepta. Petit à petit, Mère prit les habitudes du clan, et devint la compagne d’Ymeor.  De leur union naquirent des jumeaux : une petite fille, Iryiate, et un petit garçon, Valteor. Bien que n’ayant aucun souvenir de sa vie passée, Mère était dotée d’un talent inné pour la magie, qu’aucun Homme de l’époque ne maitrisait. Cette magie, ainsi que les talents de Leader d’Ymeor, fit leur succès, et petit à petit, le nombre de leur compagnon augmenta, et ils formèrent la première tribu »


Légende Primordiale : Les jumeaux ailés

Les enfants d’Ymeor et de Mère grandirent et héritèrent des talents de leurs illustres parents. Valteor devint un jeune homme intelligent et charismatique, épris de liberté. Iryiate devint une jeune femme courageuse et calme, totalement dévouée à son prochain. Les jumeaux étaient inséparables, leurs deux personnalités formant un équilibre parfait. Quand Ymeor mourut, à un âge avancé, il réunit ses deux enfants, et leur demanda de veiller sur la tribu ensemble. Ils en seraient les deux chefs, comme leurs parents avant eux.

Pendant un temps, les deux jumeaux parvinrent à maintenir l’équilibre, mais au bout de quelque temps, leurs différences furent trop importantes. Pour Valteor, tout le monde devait être capable de subvenir à ses propres besoins seuls, et que la tribu ne devait servir qu’à se protéger de l’hiver et des bêtes sauvages. Pour Iryiate, la tribu était tout, et les hommes devaient s’organiser, chacun selon ses compétences, afin de garantir la survie de tous. Ces deux visions opposées séparèrent les chefs jumeaux, et se répandirent au sein de la tribu. Deux groupes distincts se formèrent : les partisans d’Iryiate, et ceux de Valteor.

Malgré quelques conflits, les deux clans coexistaient dans une paix relative, et les exactions d’un groupe étaient punies par son leader. Jusqu’au jour où un banal accident de chasse tourna au règlement de compte, sans que personne ne sache qui était à l’origine de l’histoire. Tous comprirent alors qu’il n’était plus possible de cohabiter, et qu’il fallait faire un choix. Les deux chefs firent alors appel à Mère, qui trancha en faveur de sa fille. Fou de rage, Valteor partit avec ses partisans, jurant qu’il leur montrerait à tous qu’ils avaient tort.

À la nuit tombée, les chasseurs de Valteor attaquèrent ce qu’il restait de la tribu, pour leur montrer leur supériorité. Iryiate, ayant senti venir le danger, vint à la rencontre de son frère. Le combat fit rage toute la nuit, et au matin, aucun clan ne semblait l’avoir emporté. Il n’y avait ni vainqueurs ni vaincu, juste des morts et des survivants épuisés.

Mère quitta la caverne sacrée où elle avait élu domicile, et découvrit l’horreur de ce qui venait de se passer. Elle vit le corps de ses deux enfants, qui s’étaient entretués pour leurs idéaux. Les souvenirs de sa vie d’avant lui revinrent en mémoire. Et elle pleura, pleura devant son propre échec. Elle qui était descendue sur Terre pour réunir les hommes, elle n’avait engendré que peine et désolation. Ses larmes tombèrent sur les corps des jumeaux, qui prirent la forme d’oiseaux. Iryiate devint une chouette, et Valteor un aigle. Les deux oiseaux s’envolèrent, et devinrent les premiers esprits tutélaires : l’Esprit du dévouement, et l’Esprit de l’indépendance. »


Légende Primordiale : L’héritage d’Ymeor

« Après la nuit sanglante et la mort des deux chefs, la tribu se disloqua. Pour éviter les représailles la plupart des partisans de Valteor partirent loin, au-delà des montagnes, pour ne plus jamais être revus. Ceux qui étaient restés fidèles à Iryiate restèrent, sous la protection de Mère, dont la nature divine était maintenant connue de tous.

À la mort du corps terrestre de la Grande mère, les enfants d’Iryiate tentèrent de conserver l’héritage de leur mère et de leurs grands-parents, mais ils échouèrent, et la tribu se scinda à nouveau. À plusieurs reprises, les descendants d’Iryiate réunirent à nouveau la tribu, mais jamais de manière durable. Jusqu’à ce qu’Orkan, aidé de l’esprit du printemps Obea, forme la tribu de Laetolia. Le frère d’Orkan, Ireor, devint le premier chef de la nouvelle tribu.

De l’autre côté des montagnes, aucune tribu ne se reforma. Les enfants de Valteor payèrent le prix de la trahison de leur père, et furent traités en paria et contrains à s’isoler. Pendant des siècles, les groupes se déchirèrent, sans jamais pouvoir se réunifier, malgré les tentatives de plusieurs “chefs” qui tentèrent de s’imposer par la diplomatie ou la force.

Quant à Mère, elle resta pendant longtemps sur terre, tentant de réparer les blessures du passé. Jusqu’à ce qu’elle tombe enceinte à nouveau. Elle quitta alors le monde des vivants pour élever sa fille, Obaa, loin des hommes. »

_________________
Ce compte est le compte de l'équipe d'Administration, en cas de problème ou pour formuler une suggestion, contactez ce compte par MP
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://laetolia.forumactif.org
 

Contes et légendes

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Laetolia, Terre des Origines :: Prologue :: Monde de Laetolia - Règlement & Contexte :: L'Univers de Laetolia-