AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Rencontre avec l'aigle noir

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Naya
L'Étoile du Nord
Tribu de Laetolia
Administratrice
avatar

Messages : 23
Date d'inscription : 19/07/2013
Age : 25

Personnage
Age du personnage: 17 Cycles
Totem: Loup
Spécialité: Potier

MessageSujet: Rencontre avec l'aigle noir   Sam 4 Aoû - 23:19


Rencontre avec l'aigle noir

J’aurais aimé dire que c’était une journée d’été ordinaire, une journée chaude et ensoleillée comme tu les aimais tant. Malheureusement, te le dire serait un mensonge mon amour. L’été, tout comme le printemps avant lui, semble nous avoir abandonné, nous laissant seuls face à la rigueur de l’hiver. Même la tribu, secouée par la mort de notre chef, semble avoir perdu sa joie de vivre. À cette période de l’année, le campement devrait résonner des discussions des artisans et des jeunes mères, des cris joyeux des enfants. Mais il n’en est rien. Seules quelques voix de chasseur préparant leur prochaine expédition brisent le silence. Maintenant, la plupart des artisans travaillent à l’intérieur de leur foyer, pour ne pas souffrir du froid. Il faut dire que contrairement aux autres castes, notre travail nécessite que nous soyons immobiles la plupart du temps. Aussi le froid peut rapidement devenir pénible. De mon côté, je souffre peu du froid. Je n’y ai jamais été très sensible, craignant surtout la chaleur. Mais quand bien même je voudrais travailler dehors, je serais seule. Et puis il y a Ashen. À son âge, je préfère éviter qu’il reste trop longtemps dehors. Moi qui aimais tant modeler au soleil, j’ai l’impression d’être prisonnière de cet hiver qui n’en finit pas.

Une voix me tire de mes occupations, une voix que je connais bien, celle de mon neveu, Tael. Je souris en le voyant et lui fais signe de ne pas parler trop fort pour ne pas réveiller Ashen. J’ai l’impression qu’il grandit à chaque fois que je pose les yeux sur lui. Même s’il tente de se donner un air plus mûr, ou peut-être à cause de ça, je ne peux m’empêcher d’être attendrie en le voyant. Il me prévient que Ténar, la chef de la tribu de l’aigle est présente, et qu’elle doit voir Kalessin. Je comprends mieux pourquoi toutes les voix se sont tues. Tout le monde a dû s’arrêter de travailler en le voyant arriver. Il faut dire que sa dernière apparition a fortement marqué les esprits. Pour certain, elle a été vue comme un danger, pour d’autre une alliée potentielle, mais personne n’est resté insensible face à l’Aigle Noir. Pour ma part, je dois avouer qu’elle m’avait laissé une impression assez mitigée. Même si elle ne semblait pas entretenir de mauvaises intentions envers nous, elle me faisait peur…

« Oui, Kalessin m’a prévenu. J’arrive tout de suite, préviens là. »

Pendant que Taël prévient notre invitée, je me nettoie rapidement les mains et pose mon ouvrage. La terre sera probablement sèche quand je pourrai la reprendre, mais tant pis. Ténar est une élue des esprits, il me faut donc la recevoir comme il se doit. Je sors ensuite rapidement de la tente pour rejoindre l’aigle noir. Étant au premier rang au moment où Kalessin a annoncé l’élection des chefs, j’ai eu toute l’occasion de voir la Shaman ce jour-là. Et pourtant, la revoir est toujours aussi impressionnant. Comme si une aura se dégageait de cette femme. Une très belle femme en réalité, mais à l’aura aussi sombre que les vêtements qu’elle porte. J’essaie toutefois de ne pas montrer mes appréhensions et de me montrer accueillante et souriante, comme je sais le faire.

« Bonjour Ténar, c’est un honneur de vous rencontrer. Venez, entrez vite vous réchauffer. »

J’invite Ténar à rentrer, pour se réchauffer près du foyer central de la tente. Je constate avec soulagement qu’Ashen dort encore, et remercie intérieurement les esprits de lui avoir donné un si lourd sommeil. Je saisis ensuite deux petits gobelets produits par mes soins, et les remplis avec l’infusion de feuille de framboisier séché que j’ai préparé pour sa venue et qui chauffe doucement sur le foyer. Après lui avoir tendu le petit récipient, je reprends la parole.

« Kalessin m’avait prévenue que vous alliez arriver. Kalessin devrait arriver d’ici peu. Il est parti cueillir des racines pour la veillée de ce soir, il a dû être retardé en chemin. »


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

Rencontre avec l'aigle noir

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Laetolia, Terre des Origines :: ♦ Le RP ♦
Le Village
 :: Tentes :: Tente de Kalessin et Naya
-